vendredi 26 décembre 2008

De gros doutes !

Achdé et Charles Da Costa lors de leur 3ème manche de  "Je me tiens, on se tient…". Notez le regard d'aigle de Charles (et le regard éthylique d'Achdé qui avait mis ses lunettes de rechange pour l'occasion !!).
Lee au crayon 4H, 2H, B, 4B. (en arrêt définitif!)

Non, non, avec Charles nous ne doutons point. Nous ne sommes pas en transe face à quelques questions existentielles. Non simplement nous jouons à "tu me tiens,  je me tiens, par la barbichette", version à un seule joueur de la fameuse contine (essayez, vous verrez, on finit toujours par se donner des baffes!). Non, quand je parle de gros doutes, c'est que j'ai tenté une première approche de mon Lee au crayon façon "grand Charles". Et bien je cale et je pense qu'il a raison, le grain du papier tue le relief. Résultat, je vais remettre ça sur du contrecollé; ce sera ma première grande gueule de 2009 ! En attendant, le cliché du haut a été pris à Bellegarde, grand moment d'amitié où j'ai pu enfin avouer toute mon admiration pour notre talentueux ami (Charles pas Lee!). Bien à vous… 

16 commentaires:

Faboun'e a dit…

ok d'accord pour tout ça; Mais sinon... le coiffeur il est mort ?!!!
Je ne veux pas trop brancher car perso je suis plus près de Zizou que de Julio , mais quand même ...!

ardalia a dit…

Ah ben vous faites bien de poster, justement ce soir je vous/te dédicace un (vieux,faut pas pousser non plus !) dessin...

Guillaume a dit…

Eh bien bonne chance pour ce second essai de Lee !!
Et puis encore merci pour cette dédicace de Bellegarde!! Vous êtes un dessinateur vraiment sympathique et accessible!
à bientôt

Achdé a dit…

Faboun'e: oui, mon coiffeur est mort ! et son remplaçant est une catastrophe !!
Ardalia: là je suis curieux et impatient comme un gamin. C'est quoi?c'est quoi ?
Guillaume: la chance ? ben parlons plutôt de travail. Sinon merci pour le compliment mais je n'ai aucun mérite, mes lecteurs sont des gens formidables!
Bonnes fêtes

Denis a dit…

Il avait pourtant l'air bien parti ce Lee...
Mais c'est vrai que les détails doivent être difficiles à rendre sur papier à grain...
Bon courage pour la version sur contrecollé donc ;-)
Et surtout bonnes fêtes de fin d'année, n'abusez pas trop du foie gras car je crois que dans le Gers c'est pas ce qui manque ;-)

Patrick a dit…

Bonjour Mr Achde tout d'abord je vous souhaite une bonne et heureuse annee 2009 et tout le succes du monde a notre cowboy favori.
N'abandonner pas ce portrait la ressemblance est parfaite! et lexpression vaut son pesant d'or!

francky a dit…

C'était pourtant bien partis, si le grain du papier fait des siennes, réhaussez d'encre de chine ... Que diable, ce n'est pas une feuille de papier qui va vous tenir tête ;-))
Sinon, j'ai découvert le fameux charles grâce à vous et ... Chapeau bas c'est encore un maitre celui-là!!

Jean-Marc Borot a dit…

Ca c'est de la phrase : "le grain du papier tue le relief" (!)
Ca viendrait de quelqu'un d'autre, ça me ferait bien marrer. Mais venant de Charles, je 'mincline.
Cela dit, j'vais pas passer au bristol ou au contrecollé pour autant. Je trouve que ça fait des taches et que le contrôle des gris est plus compliqué que sur du papier à grain. (comme quoi, ça doit être une question de confort de travail - critère assez individuel à mon avis)
Sinon, le Lee VC, je le trouve bien commencé...

Achdé a dit…

Denis: Ben oui, on s'attache au détail avec l'âge, on devient maniaque ! Bref, finalement, je suis parti sur un shollershammer n°8 (il m'en reste!!), et je l'ai terminé hier soir (il est sous fixatif actuellement). Je vous le dévoilerai le 1er janvier exactement! Bon réveillon cher Denis.
Patrick: Malheureusement j'ai tendance à ne pas faire dans la demie mesure, ce que vous voyez là n'est plus qu'un souvenir parti à la poubelle la semaine dernière. Mais comme je l'expliquais à Denis, il s'est réincarné hier soir après trois jours de labeur! Bonne année à vous aussi.
Francky: Maniaque, je vous dis que je suis maniaque ! Du crayon, que du crayon, je l'avais décidé et j'ai rien changé. Bon, pour le noir-noir, un 6B a fait une courte vie sur cette planète et ses 4 cm3 de graphite sont à présent sur les 200grammes de papier! Quant à Charles, vous avez dit le mot: c'est un maître cuilà (et très énervant…).

francky a dit…

Un crayon 6B ??!!!
c'est de l'huile en barre, ça colle aux doigts non ?!

Achdé a dit…

Jean Marc Borot: Sachez monsieur, que monsieur Charles a de l'humour et monsieur, quand il me parle aussi du velouté du papier, je n'imagine pas qu'il me parle de cuisine !!! Monsieur Charles a raison, quand il dit que le grain va tuer le relief graphique que nous créons avec nos petits crayons. @#>*!!! suivez que diable ! Un peu de respect pour le grand Charles ! Bon sinon, sans rigoler, en tentant d'aborder sa technique, sa phrase se justifiait tout comme sa qualification de "velouté". Sachant qu'il tend dans son travail vers de l'hyper réalisme, le controle des gris est sans doute plus difficile sur du papier lisse mais beaucoup plus progressif et précis (et je viens d'en faire l'expèrience avec le Lee). Mais vous avez bien raison, tout est une notion de confort très subjectif là aussi et ce n'est pas un vieux briscar comme vous que je me permettrai de faire la leçon; votre utilisation du grain du papier offre un sacré relief à vos illustration et là je m'incline, car ça, je sais pas faire. Mais bon, Charles, c'est Charles !
Francky:non c'est juste un peu plus noir que du 5B!

Achdé a dit…

à l'intention de petit scarabée: merci pour votre proposition de scénario dont je ne doute pas de la qualité, mais veuillez plutôt l'envoyer directement chez l'éditeur (Lucky Comics) qui vous répondra sans nul doute. Pour ma part je ne suis ni décisionnaire ni preneur en la matière. En vous remerciant encore.
Bien à vous

Félicien a dit…

Bonne faim d'année !...
Ben quoi ?

Achdé a dit…

… et une année de rendue, Raoul ! À vous aussi, tous mes voeux par avance !

Félicien a dit…

...N'êtes pas loin, mon grand-père s'appelait Raoul !

DELOIRE a dit…

Superbe cliché, même Antoine Waechter que l'on aperçoit derrière semble être passé au bar