mercredi 7 janvier 2015

HONTE A VOUS, BANDE DE CHIENS !


Oui, honte à vous qui vous cachez derrière le prophète sans même en comprendre le message.
Honte à vous qui avez tué des innocents, abattu des hommes et des femmes qui dénonçaient votre bêtise. Charb, Tignous, Wolinski, ce cher Cabu et les moins connus qui oeuvraient pour nous offrir régulièrement cette petite claque qui nous tient éveillé dans une société de concensus mou. 
Honte à vous dont la seule culture se restreint à s'inventer un passé de martyr et un avenir de haine et dont l'intelligence crasse se situe au niveau de votre bas-ventre de machos aveugles.
Honte à vous dont le courage se dissimule sous une cagoule et se réfugie derrière une Kalashnikov, vous  qui refusez aux autres la liberté de s'exprimer, de dessiner, de rire.
Honte à vous qui faites tomber l'opprobre sur toute une communauté musulmane de France, pacifique et tolérante. Vous faites le lit des loups qui accuseront vos mères et vos soeurs de tous les maux. 

Oui, honte à vous  qui n'êtes que des barbares, dont la simple appellation d'humain est à tout jamais banni de ma bouche. Finalement, à bien y réfléchir, mon chien a plus d'humanité que vous n'en aurez jamais.

Et si vous vous imaginez que personne ne reprendra le flambeau…


12 commentaires:

Anonyme a dit…

...remplacer chiens par "virus" serait plus élégant.

Pascal Jehanno a dit…

Je ne les connaissais que par leurs dessins. Je n'arrive pas à croire qu'en 2015 on assassine les gens pour des dessins, c'est moi ou ça commence à puer vraiment fort ?

BOD a dit…

Rien à ajouter. Tout est dans vos mots, Achdé. Bravo. Je suis bouleversé.

maxime brunel a dit…

Je découvre avec effroi cet attentat, je n'en parlerais pas d'avantage car vous avez tous dit ... De manière tellement juste ...

N'entrons pas dans l'amalgame qui sera fait très prochainement par les politiques ... Rendons "juste" hommage a ces personnes qui justement défendaient une vision "différente" et "libre"

La présence de cet article sur ce blog est la preuve que leur voix ne s'éteindra pas !

A qui profite ce crime odieux ...

maxime brunel a dit…

Je découvre avec effroi cet attentat, je n'en parlerais pas d'avantage car vous avez tous dit ... De manière tellement juste ...

N'entrons pas dans l'amalgame qui sera fait très prochainement par les politiques ... Rendons "juste" hommage a ces personnes qui justement défendaient une vision "différente" et "libre"

La présence de cet article sur ce blog est la preuve que leur voix ne s'éteindra pas !

A qui profite ce crime odieux ...

galien a dit…

Aimons, buvons, mangeons et rions. Ce sera le meilleur moyen de les combattre.

Achde a dit…

"Anonyme": Virus ? un élément qui se propage, ce serait leur faire trop d'honneur et envisager qu'ils vont se propager et ça, je ne me veut pas y croire. Quant au style…
Pascal: Non, tu as raison et tu sens bien; ça sentait déjà la bêtise, hier ça sentait la mort, j'espère que demain, ça ne sentira pas la haine.
Bod: Utilisons nos crayons pour soutenir Charlie et notre liberté d'expression.
Maxime: Je crois qu'il n'y aura pas de profit suite à ça. Qu'une immense perte…
Galien: Cabut n'aurait pas dit mieux et aurait ajouté son petit rire de fin phrase dont il avait le secret accompagnant sont éternel sourire.

Maël Mida a dit…

Voilà de belles paroles, moi deux mots seulement me viennent à l'esprit : putain, pourquoi ?

Achde a dit…

C'est déjà un bon signe que de s'interroger car on passe ainsi à l'étape suivant la peur ou la colère. Quant aux réponses, et sans faire de philosophie de bazar, le fanatisme ne favorise ni la logique, ni l'intelligence. Alors comment trouver une réponse logique à quelque chose qui ne l'est pas.

Moss a dit…

Salut Achdé,
merci pour ces mots justes résumant nos sentiments.
Après le choc, l’incompréhension et le dégoût que génèrent ces actes barbares et inhumains viennent les questions et le vide laissé par ceux qui, finalement, faisaient bien partie de nos vies même si l'on ne les connaissait pas personnellement.
Comme tous ces anonymes dans le monde entier : je suis Charlie !
Stéphane

Achde a dit…

C'est malheureux mais l'importance d'un être se définit toujours par son absence. Oui, aujourd'hui,nous sommes tous "Charlie"

Anonyme a dit…

J'aurais dit : bande de connards mais chaque mot est tellement juste, hélas