dimanche 3 mai 2009

Impressions québécoises n°1


© Achdé 2009

Outre le fait d'aller retrouver les cousins d'outre atlantique et leur accueil généreux, je suis toujours fasciné par leur capacité de s'être mis l'hiver dans leur poche. Quand il fait 13°c à Québec, la jeune femme québécoise prend ses quartiers d'été. Les couleurs éclatent, les peaux se dénudent et les tongs apparaissent. Quand on passe de -10°c à +13°c on peut comprendre qu'il y a un petit goût de Miami qui flotte dans l'air. En revanche, imaginez- vous qu'on ramène sa fraise en partant d'un 23 °c bien tassé du sud de la France ?  Bien à vous …

27 commentaires:

gyal a dit…

J'ai entendu dire que ça se faisait aussi dans certains pays du Nord de L'Europe :) charmante coutume et dessin bien trognon :)

Michellux a dit…

Bon retour M'sieur Achdé !
"Impressions québécoises n°1", cela laisse supposer qu'il y en aura encore ...
Belle illustration de la relativité du point de vue que l'on peut avoir sur ce qu'est une température agréable.

Corbeau 12 a dit…

Cher Achdé,
tu es venu au Québec quelques semaines trop tôt.
Oui, c'est vrai, c'était un peu frisquet, mais bon, pour supporter ce %&?*$ d'hiver, il faut frimer un peu...
Je peux te dire que depuis ton départ, le temps s'est radouci, les gazons sont verts et le ciel est bleu...
Nous rattrapons à vive allure le printemps français.

On espère te revoir au Québec bien vite, en janvier , avec un -20 degrés au programme, histoire de mieux comparer avec ton petit paradis du Sud.

Chouette ta caricature, même si je ne t'ai pas vu avec cette allure si grelottante.

Michel

Jeanpierre a dit…

Je vous comprends parfaitement ; moi-même je suis un homme du Sud ; plutôt Roussillon. On devient frileux à fréquenter des températures douces ! J’suis un petit nouveau, et j’ai récemment découvert CRS = détresse, sympa comme tout, et ce Raoul alors, intarissable ! Bravo pour Lucky, l’esprit de Goscinny et Morris plane toujours.
Je suis un peu scénariste sur les bords (théâtre entre autre), je griffonne aussi, je viens d’ouvrir un blog.

Thierry a dit…

Huhuhu ! La même couleur que Maître Yoda (je me disais bien, aussi...) !
Tous ceux qui reviennent du Québec disent qu'en fait la sensation de froid n'est pas du tout la même. Certes...
N'empêche que quand on passe l'hiver à (parfois) des -40°c à Québec, un petit +13°c fait un écart appréciable. Imaginons chez nous un -10°c en hiver, et un +43°c au beau milieu du printemps : ça calme les envies de doudoune et rend supportable celle des tongues.

francois a dit…

la truffe humide est un signe de bonne santé.....apres les Quebecoises vous venez rendre visite aux Toulousaines ce week end....j'ai le privilege d'officier, si le temps le permet, a ce festival...et donc j'espere avoir le plaisir non dissimulé de vous serrer la main.....

Achdé a dit…

Michellux: heureux de vous retrouver aussi. mes impressions québécoises sont nombreuses, je pense vous en faire partager d'autres. J'adore me moquer de moi-même !
Corbeau: j'ai donc raté mon coup en venant trop tôt ?!. Il est vrai qu'ils annonçait du 25° à Montréal pour le dimanche suivant mon départ, chose que j'aurais savouré cette saute de température. Bon c'est vrai que j'exagère toujours mon incapacité à encaisser le froid (ma graisse me protège!), mais j'avoue que j'ai trouvé épatant ce plaisir que vous aviez tous à apprécier ce début de printemps et ce soleil chaud, chose qu'on banalise chez nous dans le sud. Cela m'a remis les pieds sur terre: le soleil est une denrée rare ! J'escompte bien venir à -20°c juste pour voir, mais c'est quasiment une certitude et tu sais pourquoi mon ami. Bise à Lyse!
Jeanpierre: merci à vous et bienvenu. Je vais passer découvrir votre blog , compatriote du sud.
Thierry: c'est parfaitement juste. J'avais découvert la même chose en me rendant en Norvège fin de printemps. l'attitude des gens était similaire. A 12°c les gens vivait déjà pleinement leur été et les boutique vendaient à loisir des tongs et des sandales sans oublier les lunettes noires obligatoires avec un soleil permanent à l'horizon. Les gens qui vivent aux extrèmes savent profiter de ce qui nous semble banal dans nos contrées tempérées. Savourons, savourons !

Achdé a dit…

François: Ouch! J'ai pourtant prévenu les organisateurs il y a pré d'un mois?… désolé mais je vous ferai malheureusement faux bond cette fois-ci; d'autres engagement m'empêchent de vous retrouver dans cette belle ville rose. Mais ce n'est que partie remise, je suis voisin , rappelez-vous. Je vous serre donc la paluche virtuellement cette fois-ci!

Félicien a dit…

Ah, ah, très drôle !


Dites, complètement hors sujet, je me permets de vous demander si jamais vous avez des nouvelles, est-ce que Maëster va bien ? Merci beaucoup.

Jean-Marc Borot a dit…

Achdé, cel fait plaisir de vous retrouver tel "Ulysse" (constatant cependant que vous ne vous rendrez pas prochainement dans le 31)
(ouch - elle est compliquéecelle là)
Et puis c'est marrant, ce que vous racontez de Québec pourrait très bien s'appliquer à Clermont-Ferrand. C'est sûr, comme voyage, ça en impose moins, mais on fait du meilleur fromage...

Francky a dit…

Vu la silhouette de la cousine, il y avait de quoi se réchauffer. Au moins les yeux ;-)

Félicien a dit…

Laissez tomber ma question, c'est comme on a l'habitude de voir Maëster régulièrement sur son blog, je commençais à m'inquiéter un peu, mais je suis sûr qu'il n'y a pas de quoi. Bien à vous...

Jeanpierre a dit…

Sur mon blog actualisé, vous reconnaîtrez peut-être un type bien que j’ai eu le plaisir de rencontrer, et qui vous estime beaucoup!
Quels sont vos projets à venir, si ce n'est pas classé secret?

Achdé a dit…

Félicien: ne vous tracassez pas pour Maëster, il est surchargé de boulot en ce moment et puis trois jours de festival à Nimes et des tonnes de dédicaces à faire, ça marque son homme !
Jean Marc: oui, malheureusement je ne reverrai pas encore le capitole, mais j'ai retrouvé ma tisseuse de tapisserie! Pour ce qui est de Clermont, je connaissais plus leurs pneus que leur fromage…
Francky: la québécoise est jolie, je puis vous l'assurer, avec ou sans tong d'ailleurs !
Jeanpierre: ah mon bon Raoul, quel plaisir de le revoir croquer par vous. En effet c'est mon ami et d'une certaine façon, mon papa dans la BD. Côté projet, un CRS, (peut être le dernier), et un Lucky Luke. Côté sortie: un Damné de la route fin Aout, et pi aprés, on verra !

Félicien a dit…

Merci pour votre réponse !

Achdé a dit…

gyal: votre commentaires est apparu bizarrement en retard, donc j'y réponds à présent: exact, j'aborde d'ailleurs ce sujet dans ma réponse à Thierry. C'est étonnant comme ces jolies femmes du froid savent se mettre en valeur dés es beaux jours arrivés… Bien à vous

franck a dit…

Bonsoir Achdé !
Quel plaisir de vous retrouver par ici après cette parenthèse québécoise !
Sympa cette fille réchauffée par +13 ! Dans ce pays, je pourrais me balader en t-shirt à cette température, alors qu'ici on me regarde toujours comme une bête curieuse quand ça m'arrive ! (c'est-à-dire à peu près tout le temps)
Plus sérieusement, j'ai pesté comme pas possible en me rendant par un total hasard au festival de BD de Gruissan il y a quelques jours... pour m'apercevoir que vous en étiez le parrain l'année précédente ! Grrr... C'est pas encore cette fois-ci que j'aurai le plaisir de vous rencontrer.
Il n'y aurait pas moyen de mettre dans un coin du blog une sorte de calendrier des différents festivals où vous prévoyez de vous rendre ?

Faboun'e a dit…

Euh jai bien compris... Le nez rouge... Ah bravo! Z'avez trop abusé de la villagoise..! ;)

gyal a dit…

Oui, c'est bizarre, j'ai cru qu'il n'était pas passé en ne le voyant pas avant, il a du faire un voyage temporel mon commentaire! :) ah les femmes du froid peuvent être bien jolies, c'est bien vrai, mais il y a des jolies femmes partout, heureusement pour nous :) merci de prendre le temps de répondre à tous, c'est chouette de votre part.

Achdé a dit…

Franck: Gruissan fut un excellent souvenir. Un empêchement m'en a privé cette année, mais j'espère bien y retourné l'an prochain. Toute l'équipe organisatrice est formidable et Didier Codorniou son maire est aussi généreux qu'il l'était sur les terrains de rugby. En effet ce serat une idée de mettre mes dates de festival (bien que j'éxècre l'autopromotion dans certains cas…) Je vais voir comment faire ça
Faou'n: ah, je vois que mossieura manger du clown ce matin ! Plus sèrieusement, heureux de vous revoir sur ce blog.
Gyal: les mystère d'internet… entièrement d'accord avec vous en revanche sur la question féminine!

Faboun'e a dit…

ouai.... Vous eviterez d'ecorcher mon pseudonul a l'avenir... Merci.

Achdé a dit…

entendu Faroun'e, euh…Faboun'e

Faboun'e a dit…

;)

Denis a dit…

Si j'osais je dirais que les Québécoises sont "chaudes" ... hum, heu.. joli dessin en tous cas ;-)

Jeanpierre a dit…

ce serait un grand honneur que votre regard affuté se pose sur les portraits de mon blog. Ce sont mes premiers pas dans ce domaine (merci à vous. à force d'admirer vos chef-d'oeuvres, mon crayon me démangeait!).

Tatevik Avakyan a dit…

Your work is great and full of character.

Achdé a dit…

Denis: la québécoise est susceptible aussi…
Jeanpierre: Du scénario au dessin, chapeau! vous vous lancez; l'important c'est de se faire plaisir!
Tatevik:…I'm extremely flattered, because your art is so beautiful that I have installed your blog in my links list. Thank you so much.