jeudi 8 octobre 2009

Dizzy Gillespie

Dizzy Gillespie © Achdé 2009
Gouache sur papier Schoellershammer

En voici un qui a apporté son gros caillou à la construction du Jazz ! Sa musique était comme sa trompette: dirigée vers les étoiles. Je l'ai vu deux fois sur scène et son humour était à la hauteur de son talent. En petite formation comme en Big Band, Monsieur Dizzy distillait sa musique avec une apparente facilité, égrainant ses colliers de notes , ses riffs magiques et ses éclats de rires. Celui que certains ont surnommé " le crapaud" fut un des constructeurs du Bebop et l'apôtre de la musique afro-cubaine, bien avant les effets de mode des années 80. Comme bien des jazzmen malmenés par la société "wasp", il a même menacé de se présenter aux élections américaines par provocation, ce qui n'est pas pour me déplaire ! Bref un grand bonhomme qui me manque énormément. Bien à vous…

15 commentaires:

Thierry a dit…

Votre série de jazzmen est une belle exploration graphique de cet univers musical. Quelque soit la technique employée, vous savez rendre votre passion particulièrement communicative (bon sang, que j'aimerais savoir utiliser la gouache ainsi !).
Cette caricature ne fait pas exception : superbe noir et blanc, excellents reflets de lumière, flou de la profondeur de champ impeccable, et votre coup de patte décidément irrésistible. Bref, comme la trompette du bonhomme, vous m'en bouchez un coin.
Pavillon haut pour Dizzy, et chapeau bas pour votre talent !

Petit scarabée a dit…

.... c'est pas exagéré, l'embouchure abime l'élasticité des lèvres (davantage que le saxo)

Et ne te moque pas, j'ai acheté une trompette (en mi bémol), pas moyen de sortir un son, c'est plus technique que la flute traversiere ou le saxophone... c'est très dur comme instrument.

gyal a dit…

magnifique, on le croirait presque réel.

Francky a dit…

Extra ! Si la trompette est à Dizzy, le pinceau est vôtre. Superbe nuance de gris, le regard impec, bref que du bon. Je n'entendais pas cette note en voyant cette caricature mais c'est sans doute un clin d'zyeux à son humour.
Sinon, vous allez vous présenter aux prochaines élections ? par provocation ?

Achdé a dit…

Thierry: merci pour ce superbe commentaire. Vous me gênez.
Scarabée: je note
Gyal: si cela pouvait être vrai, ça nous changerait de la star ac
Francky: jamais de la vie, je laisse ça aux prétentieux, aux ambitieux, aux donneurs de leçons, aux…

Denis a dit…

Il est sublime, le rendu à la gouache est impeccable, son expression est sympa et les joues de hamster renforcent le côté humoristique de cette caricature.
J'aime bien le "côôa" aussi ;-)

elji a dit…

c'est vraiment génial ce que vous faites, j'adore!!
Bonne continuation.^^

Jeanpierre a dit…

Pas une fausses notes dans tout ça! A voir votre dessin on entend le son de la trompette! Magique!
(J'aime bien le côôa aussi!)

gyal a dit…

bien d'accord avec vous, les génies du jazz et du blues sont bien au dessus de la musique médiatique qu'on nous sert. Il y a quelque temps je travaillais sur une émission sur le Jazz présentée par Philippe Adler qui passait sur une petite chaine qui montait et qui a été tout bonnement supprimée, et c'était bien dommage car ça faisait du bien aux oreilles. Heureusement que la radio existe toujours.

bonne journée a vous et à vos crayons et pinceaux musicaux.

Florian Satzinger a dit…

Hahaha, brilliant piece of work!!! Cheers!

les gueules cassées a dit…

encore une oeuvre qui ne manque pas de souffle, cher Achdé, j'attend Milles Davis avec impatience... pour notre plus grand bonheur!

Diev

BODARD a dit…

Que puis-je ajouter à ce collier de compliments mérités ? Que votre excellente peinture a, en plus, le mérite de me faire éclater de rire à chaque fois que je la regarde. Et croyez bien que ceci est à mes yeux au moins aussi important que vôtre technique maîtrisée. Bravo, donc, et surout : MERCI !

Monstergue a dit…

magnifique joues et formidable caricature.

DELOIRE a dit…

Superbe Achdé, j'ai toujours été impressionné par ses joues. J'aime beaucoup ce dessin

Achdé a dit…

Toutes mes excuses pour ce retard mais j'étais à Bruxelles ce week end pour signer quelques ouvrages… Me revoici pour vous remercier tous:

Denis: Merci, c'est vrai que le coâ est important et vous noterez que ce n'est pas un couac !
Elji:bienvenu à vous cher croquiste (j'ai vu votre blog)
Jean Pierre: alors l'effet désiré est réussi, j'en suis heureux
Gyal: oui mais même sur les ondes, la Musique se fait de plus en plus rare au profit de la bête parole…
Florian: thanks my friend
Diev: il va falloir en effet que je m'y penche, mais j'ai un peu peur de l'ascenseur pour l'échafaud !
Bodard: en ces temps difficiles nous là pour ça, vous comme moi, et c'est bien je crois.
Monstergue: votre dernière toile n'était pas mal non plus mon cher spidey !
Deloire: oui c'était phénoménal tout comme sa musique .