vendredi 18 décembre 2009

Créer une illustration 1



© Achdé même si c'est moche

Pour une émission de télévision, on m'a demandé de réaliser une illustration en temps réel. Le but du jeu était d'offrir une image où le spectateur se perdrait un peu. Ajouter à cela une musique dont je devais choisir le thème et vous avez la totalité des impératifs de réalisation.

J'ai donc opté pour une image de type paysage offrant plusieurs plan et donc réalisant cette sensation de profondeur de champ importante.
La musique étant "What a wonderfull world" de Louis Armstrong, je suis parti sur une image typique et emblématique de l'ouest: Monument Valley et la fameuse "table" de John Ford.

A partir de là, le but du jeu était de faire succéder les plans sans altérer l'ensemble. J'ai d'abord diviser en deux ma page pour visualiser la zone centrale où naturellement le regard se portera. Le but est donc de disposer Jolly, Luke et le plus imposant des blocs (3) plus ou moins dans cette zone.
Ensuite pour obtenir la cascade de plans, il était préférable que celle-ci se fasse en diagonale avec pour point ultime le ciel (4) dont l'immensité frappante m'a poussé à lui offrir la moitié de la surface du dessin. Néanmoins cette situation sera minimisée grâce à l'importance du premier plan (1).
Une fois crobardé, je suis passé à la réalisation du crayonné qui est à mes yeux comme pour la majorité des dessinateurs, le moment le plus important de la réalisation. J'ai pour cela usé d'un 2B en 0,9 et 0,7 pour bien définir mes plans. J'aime en outre le côté gras du trait qui glisse mieux sur le papier. Celui-ci est un simple 90 grammes en A3. Après 20 minutes de travail, j'ai obtenu un crayonné suffisamment précis à mes yeux pour être encré.

Bien: Dans notre prochaine émission de "Bonjour les petits mikés", je vous parlerai donc de la technique d'encrage et des prémices de la couleur. Vous pouvez sortir, c'est la récré. Bien à vous.

32 commentaires:

Maëster a dit…

J'aime beaucoup l'énergie et la vibration du premier crobard. Je ne sais pas pour toi, mais moi j'ai souvent l'impression de perdre une grande partie de cette énergie en route, entre le premier crobard et l'esquisse plus détaillée, puis le crayonné. Chaque étape bouffe un peu de cette énergie...

Ah, dessiner avec cette force, cette joie, et pouvoir conserver cela dans le dessin final...

Bon, j'imagine que la vie étant une éternelle insatisfaction, c'est aussi ce qui nous fait continuer à pousser notre charrue.

Belle (première) leçon, en tout cas.

Michellux a dit…

Un seul mot ... passionnant !

Thierry a dit…

C'est un vrai bonheur (un cadeau) quand un grand du dessin tel que vous explique sa méthode de travail. Ce que je trouve intéressant dans ce principe, c'est que vous proposez plusieurs niveaux de lecture allant de la leçon de dessin (de cadre et de composition, en l'occurence), jusqu'à votre perception intime de tel cas ou tel cas de figure. En plus d'être le dessinateur de talent qu'on connaît, vous avez vraiment tout d'un pédagogue, ce que je me plais à découvrir à chaque fois un peu plus. Merci !

Moss a dit…

MERCI ! Achdé pour ce premier cours du métier de dessinateur, c'est un régal, y a classe demain ?
Vous avez repris l'ancien nez ou profil de Lucky Luke peut être à force de le dessiner ou par choix, sympa.
Votre plan est extra et forcément la musique collera parfaitement!
Encore merci !

Achdé a dit…

Maëster: c'est une vrai frustration en effet. Tu connais ma méthode de travail et tu sais que j'aime découper rapidos ma page à l'avance comme toi. Ce qui est en effet rageant c'est de se dire que j'aime parfois plus ces petits crobards que le résultats final notamment au niveau du mouvement.On titille, on veut nettoyer et finalement, on asseptise notre dessin. Seul l'encrage peu parfois redonner cette vigueur. Actuellement je dévore un ouvrage sur Daumier qui lui savait parfaitemnt garder ce "jeté" que nous regrétons ensuite…
Michellux: merci. Soyons sèrieux, c'est après plusieurs courriels de jeunes dessinateurs et lors de dédicaces que je me suis dit qu'il serait peut être profitable aux autres d'expliquer le cheminement d'une réalisation. Je reste parfaitement conscient que je reste un besogneux comparé au talent naturel de bien de mes pairs mais si ces petites démostrations permettent à certains de progresser, je crois que ce sera formidable pour eux.
Thierry: venant d'un expert du crayon comme vous, cela me va droit au coeur. Moi qui avait horreur des cours de dessins et qui rappelle toujours que la meilleure école, c'est la copie encore et toujours; j'ai honte !
Moss: il y aura classe avant Nël pour étudier l'encrage (un peu) mais donner surtout l'envie aux jeunes et à tout ceux qui veulent reprendre les techniques dites classiqus mais qui donnent tant de plaisir. Concernant LL, oui, c'est vrai, j'ai tendance à rester dans les années 60/70 plutôt que la dernière pèriode. C'est ce Lucky Luke qui a bercé mes jeudi !!

gyal a dit…

Merci pour le cours, j'ai hâte de lire le prochain! Pour ma part je considère l'encrage comme un deuxième dessin qui doit donner du jus en plus, une nouvelle vibration et du dynamisme au dessin. Pour la couleur, je trouve que c'est l'étape la plus difficile, bien la doser pour ne pas tuer le dessin, c'est dur et bien souvent je préfère le noir et blanc qui m'interpelle plus.

Achdé a dit…

Gyal: l'encrage ne fait malheureusement pas tout. Il est vrai que de vrai génies tel Morris dominaient tellement leur sujet qu'ils pouvaient quasiment dessiner sans crobard. Néanmoins la plupart des dessinateurs travaillent énormément leur crayonné surtout en réalisme, l'encrage n'étant plus qu'accessoire. Il est sûr, comme l'indiquait si justement Maëster, que l'encrage fait perdre deux choses: l'énergie du dessin et le mouvement qui en découle. Regarder les crayonnés de Franquin et ses pages encrée. Les pages encrées sont remarquables (et c'est déjà pénible!) mais ses crayonnés ou ses croquis sont époustouflants (et c'est encore plus pénible !) . La couleur nous y viendrons. Vous avez raison: c'est une étape importante qui peut tout changer dans la perception d'un dessin.

Faboun'e a dit…

totalement d'accord avec vous (2) pour le résultat qui déois souvent par rapport au premier crayonné.. mais ici ce n'est pas le cas.. et ca l'ai rarement d'ailleur ... En tout cas chapaeu .!!
Mais j'aurais besoin de cours de soutient...

gyal a dit…

Tout à fait d'accord avec vous. récemment je me suis essayé à une technique autre qui consiste à redessiner le crayonné, mais à l'encre, c'est très amusant à faire. Aux USA par contre, encreur est un métier à part entière et ça peut changer le dessin presque du tout au tout suivant l'encreur. Certains auteurs franco-belges ont aussi fait encrer leurs planches par d'autres, ça demande une confiance absolue en l'autre, je trouve, et pour certains assistants ça a parfois du être difficile si les dessinateurs étaient particulièrement exigeants. En ce qui concerne Franquin, j'ai lu qu'il pouvait redessiner de très nombreuses fois une case s'il n'était pas satisfait. Pour moi il n'y a pas plus parfait en dessin humoristique. Le dessin de Morris était aussi bien sûr très impressionnant, même à ses débuts dans l'animation.

merci pour ces éclaircissements.

BODARD a dit…

Bien qu'étant assis et bien calé au fond de la classe près du radiateur, vous avez réussi à me sortir de mon hibernation... ça, c'est le signe des instits passionnants ! Oui, je dis "instit" parce que c'est un beau mot et que vous dites "mes jeudis" : tout ça sent bon le parquet ciré et la craie de couleur dans la goulotte du tableau.

Plus sérieusement : je suis trés sensible à vos crayonnés, à quand une éditon spéciale de LL en crayonnés n&b ?

Denis a dit…

Pas de récré ! On ne veut pas sortir M'sieur, on en veut encore...
Votre cours est passionnant ;-)
Cette illustration est vraiment bien construite (vous me direz c'était le but), il y a de la profondeur et du mouvement avec ce Lucky Luke au premier plan...
Le crayonné est suffisamment précis et pourrait être mis en couleur tel quel...
D'ailleurs, pour éviter les problèmes de l'encrage, de plus en plus de dessinateurs passent la mise en couleur directement sur le crayonné.
Je crois même que Morris lui-même a fait quelques illustrations de Lucky Luke de cette manière (notamment pour des couvertures de livres).

abhishek singh a dit…

great sense of space and mood!
lovely composition!

Achdé a dit…

Faboun'e: oh peut souvent raté et le crayonné et l'encrage et…ça arrive plus souvent que vous ne le croiriez!
gyal: les studio à l'américaine ont malheureusement une vision industrielle du métier. Résultat, tout le monde dessine pareil et est interchangeable dans sa discipline. Encrer sur un crayonné autre que le sien demande une connaissance parfaite des intentions et des habitudes du crayonneur. Franquin qui était un perfectionniste reprenait en effet plusieurs fois sa case ou sa planche. Mais il n'est pas le seul; demandez à Maëster, à Boucq ou à votre serviteur. Le syndrome de la première planche n'est pas un vain mot.
BODARD : heureux de vous avoir réveillé. Concernant un LL entièrement en craypnné, malheureusement ce n'est pas pour demain. Pour ceux qui ont eu la chance de voir le tirage de tête de "La belle province", il y avait un cahier de crayonné à l'intèrieur…
Denis : en effet, mais dans le cas où vous travaillez l'action est le mouvement, cela peut parfois gêner la lecture de la narration car (et ça c'est pas dans le cours) que recherchez vous: Un très très beau dessin ou un histoire qui se lise bien ? Attention, la BD n'est pas un tableau…
abhishek singh : thank you my dear. It's a pleasure to see you here again.

Michellux a dit…

Je connais également des auteurs, davantage tournés vers l'aquarelle, qui crayonnent, puis passent l'aquarelle et en dernier lieu font l'encrage ... Je trouve que cette technique redonne de la vigueur au dessin.

gyal a dit…

c'est vrai que je n'avais pas pensé à cette notion d'interchangeabilité, c'est pas très ragoûtant.
Cette exigence de qualité est tout à votre honneur ainsi que pour les maîtres Maëster et Boucq, tout comme pour ceux qui la pratiquent et l'ont pratiquée, et ça se sent. Merci pour ces échanges enrichissants et bravo encore pour cette belle composition au Lucky Luke surplombant.

Francky a dit…

Wahou ! Merci M'sieur, ça c'est du cadeau de noël. Beaucoup de choses ont été dites sur la vivacité du crayonné etc. je ne reviendrais donc pas dessus mais j' attends avec impatience la leçon sur l'encrage ou personnellement je perds tout. Peut-être mon crayonné n'est pas assez poussé, mais il n'est pas rare qu'un crayonné finisse au panier après deux coups de pinceau.

Achdé a dit…

Michellux: le trait noir redonne toujours de la vigueur . Chaque auteur, chaque technique…
Gyal: merci à vous
Francky: attention, toute théorie ne vaut jamais la pratique. Mon fils a pigé la craie en 1 mois, lorsque je suis un incompétent notoire dans ce domaine. En revanche l'animal s'échine au pinceau depuis 1 an avec plus de difficultés. Chacun ses repaires, chacuns ses préférences et ses manies en matière de matèriel…

Charles DA COSTA a dit…

Merci cher Achdé pour ce cadeau! et pour cette belle leçon.

Ton illustration est d'une classe folle et j'en suis amoureux...

Florian Satzinger a dit…

HUUUUUUU! Brilliant! Happy Holidays...

Pito a dit…

IMPRESIONANTE!!!!!!!!

Gran blog.
Un artista genial.

Abrazo

Chantal a dit…

Belle leçon,bien illustrée!!! ;-)
Joyeuses fêtes!

Faboun'e a dit…

Bon Noel, bonnes vacances ( malgre tt) et a l'annee prochaine pour les meilleurs voeux...
N'abusez pas des chocolats...;)

Maël Mida a dit…

Merci pour ce tuto de maître
Joyeux Noël à vous et à votre famille

gyal a dit…

excellent réveillon de Noël à vous ainsi qu'à la famille

Achdé a dit…

Charles: merci mon grand. J'ai des complexes après avoir vu ton "Fonda"… Joyeux Noël mon ami.
Florian: thank you dear. Merry christmas too
Pito: thank you for your message. Welcome here
Chantal: joyeux Noël à vous aussi…
Fabou'ne: merci à vous; que vos projet dillustrateur se réalise, et c'est en bonne voie.
Gyal: tous mes remerciements et la même chose pour vous. reprise des cours le 26 décembre !!Bien à vous

Thierry a dit…

Joyeux Noël, cher Achdé !
Et merci pour tous ces dessins, croquis et trombines qui n'attendent jamais le 25 décembre pour être offerts à vos lecteurs.

Jeanpierre a dit…

Joyeux Noël à vous et à vos proches... et à vos personnages! Merci de nous faire partager vos croquis et autres dessins, conseils; de vrais cadeaux de noël à chaque fois!

gyal a dit…

reprise des cours demain! sapristi il faut que j'aille me coucher! Joyeux Noël!

Achdé a dit…

Thierry: Merci cher ami, j'espère que ce fut un bon moment familial, de fête et de cadeau.
Jeanpierre:Merci merci, vous aussi !
Gyal: Joyeux Noël. Profitez bien, la rentrée n'est jamais obligatoire avec moi.

Dominic Philibert a dit…

Excellent boulot!

Jörn a dit…

Great job, very interesting to see your workflow. And now i know that i must upgrade my france skills:)
Bonne année.

Achdé a dit…

Happy new year too, dear Jörn. Continue your awesome "portraits" on your blog. You have a great talent.