samedi 26 décembre 2009

Créer une illustration 2





© Achdé 2009

Passons à l'encrage; pour ce faire, j'utilise habituellement de l'encre Rohrers & Klingner, une marque ancienne qui réagit bien à la chaleur (mon problème en été et qui fait peu de mère). Après l'avoir bien agitée, je la dilue à 10% avec de l'eau chaude. Un petit truc que m'a appris Pierre Seron: ajouter 3 gouttes de produit vaiselle pour 100 cl d'encre: Cela permet une accroche parfaite sur le papier même si vous avez les doigts gras ou que vous utilisez un papier trop chargé en kaolin (de plus en plus rare je l'avoue. Les bons papiers disparaissent…). Pour cette illustration, j'ai utilisé du 250g(m2), ce qui évite que le papier gondole lors des "à plats". Pour info du Hahnemühle Fine Art mais vous pouvez utilisez du papier d'une autre marque si ça vous chante, l'important c'est qu'il glisse bien et qu'il ne soit ni une éponge, ni une patinoire. Évitez les nouveaux papiers proches du plastic qui sont de faux couchés et une belle cochonnerie en terme de tenue et d'accroche. Pour les pinceaux, même chose: votre main vous dira ce qui lui plaît le plus. Ici je prendrai un Raphaël 8408 en 0 pour les traits et un Gerstaecker synthétics n°4 pour le barbouillage. Mais je vous le répète: le matos n'est pas le plus important; l'important c'est vous, vos yeux votre main et votre état d'esprit lors de la finalisation.
Passage à l'acte: pour conserver mes crayonnés et éviter de gommer (je suis un flémard !), j'utilise une table lumineuse. L'encrage, c'est toujours la même règle: de haut en bas et de gauche à droite (pour les droitiers). On évite ainsi les catastrophes de mains qui nagent dans l'encre. Pour ici, j'ai effectué l'encrage par plan pour plus de visibilité.
Étape 1: le fond, très fin ainsi que le trait d'horizon et les nuages.
Étape 2: toujours les décors avec le massif rocheux le plus imposant. On respecte ici la règle des épaisseurs de traits: de plus en plus épais au fur et à mesure qu'on se rapproche. Le plus épais à l'opposé de la lumière (ici les traits du dessous).
Étape 3: le premier plan avec les personnages.
Étape 4: le fignolage. Ne pas trop en faire, on se perd souvent dans cette étape où l'on en met trop et on se pose trop de questions.
Voilà; l'illustration prend forme. Prochaine étape la couleur. Sortez en rang: Récréation. Bien à Vous.

20 commentaires:

Chewie a dit…

C'est Magnifique. Les couleurs seront-elles faites par Mel ?

Thierry a dit…

Bigre, je constate avec effroi que mon matériel, de bien médiocre facture, est en rade et m'oblige à jeter l'encre.
Cette nouvelle leçon, toute aussi claire et agréable à lire que la précédente, fera le bonheur de beaucoup d'illustrateurs. Merci !

Faboun'e a dit…

bouhhh il décalque...!!ses propres dessins .. ouf ! Moi aussi.. la table lumineuse est une invention extra...!!!!!
Quelle recette !!!!

gyal a dit…

Je ne connaissais pas le truc du produit à vaisselle et de la dilution à l'eau chaude, et c'est vrai qu'il n y a rien de plus énervant qu'un papier qui graisse et l'encre qui n'accroche pas bien dessus. Moi, j'avais plus ou moins résolu la question en mettant un papier sous la main qui encre ( un truc de Franquin, entre autres) et en évitant que l'autre touche trop le papier. Je suis aussi allergique au gommage, ça abîme la pellicule d'encre, même avec une gomme très douce et elle devient moins noire.

Merci de nous dévoiler ces "secrets" de fabrication, je n'en ai pas raté une miette!

Achdé a dit…

Chewie: on va voir suivant nos disponibilité réciproques…
Thierry: Pourtant vous faites des merveilles au bic. Il est bon de faire de nouvelles expèriences avec de nouveaux outils mais, rappelez vous que c'est la main qui dessine, pas l'instrument; alors oubliez les marques et le prix de ceux-ci. Usez de ce qui vous correspond le mieux et sans nul doute, vous avez déjà trouvé.
Fabou'ne: pourquoi ne pas user de facilité quand on le peut, non ?
Gyal: le papier sur le papier me gêne personnellement mais chez certains, c'est une habitude. Il existe aussi la technique du frotti au Cif avant l'encrage plus casse pied car salissante. Pour ce qui est du gommage, le problème au pinceau c'est que l'encre pénètre moins le papier et le moindre gommage grise les noirs. La plume "blessant" le papier provoque moins cet état de fait. Le système de l'encrage sur papier vierge par table lumineuse est donc à mes yeux une bonne solution.

François Gilson a dit…

Mon cher Achdé, tout cela me donne envie de ressortir mon petit matériel de dessin ; je suis malheureusement incapable d'arriver à la cheville de ta cheville. C'est pourquoi je m'émerveille de ton travail ; j'en profite pour te dire que ma petite femme (qui est ma plus sévère critique) s'est bien amusée à lire ton dernier album des Damnés... Amitiés !

Achdé a dit…

Cher François, merci pour tes bons mots. J'en profite pour te souhaiter une très excellente année 2010 et qu'elle te permette d'être aussi prolixe que tu l'es en scénarios aux p'tits oignons et autres belles histoires dont tu as le secret. Bien à toi cher ami scénariste.

Michellux a dit…

Toujours aussi passionnant ! Et je vois que vos recettes ont preneur !

Jean-Marc Borot a dit…

Bonjour Achdé.
D'abord, j'espère que vous digérez bien votre confit de Noel, avant ceux du 31 (ah, le sud ouest !)
Ensuite, et plus particulièrement pour cette leçon, un seul mot : MERCI

Francky a dit…

Avant tout un grand merci, L'alchimie concernant l'encre de chine est super, merci du tuyau. Pour le pinceau, on m'avait dit de couper à la lame de razoir le bout de poils afin d'éviter les bavures et d'avoir un tout petit angle qui favorise les pleins et déliés, Qu'en pensez-vous ?
La table lumineuse est effectivement un outil magique mais ça "nique" les yeux donc je ne l'utilise presque jamais, peut-être avez-vous une ruse de sioux pour baisser l'intensité de la lumière tout en voyant ce qu'il y a dessous (surtout avec du 250gr).
En tout cas merci encore de cette grande leçon de technique mais aussi de partage et d'humilité.

Achdé a dit…

Michellux: je vous promets que je ne tente pas de vendre ma cuisine !!! ;-)
JM Borot: Oui, une région dangereuse pour le foie !!! Merci à vous pour votre fidélité.

Achdé a dit…

Francky: Si vous avez un pinceau de qualité, l'avantage c'est qu'il se fera à votre main. Si vous trouvez une bonne pointe qui vous convienne, je ne vois pas l'intérêt de la couper, néanmoins c'est une question de sensation. J'ai mis 15 ans à trouver un pinceau idéal à ma main après la disparition des ancien winsor & newton. L'important c'est de parvenir au juste équilibre entre la fluidité de votre encre et la taille du réservoir de votre pinceau. Pour la table lumineuse, l'idéal est le potentiomètre qui fait varier l'intensité de la luminosité. Pour ma part, j'ai fabriquer ma table lumineuse et j'utilise un vieux néon en 70 watt et ça me convient. Vous pouvez aussi diffuser votre lumière avec un écran (papier calque, pléxi opaque, verre dépoli) mais mieuxx vaut avoir une lumière froide dans ce cas pour éviter l'incendie !

BODARD a dit…

Impressionné je suis : un beau cadeau que vos nous faites (fêtes) là, Achdé. J'en prends plein les yeux et plein les oreilles (si, si, je vous entends)... Vos trucs et astuces sont précieux : merci, donc, et bonnes fêtes à vous.

Dominic Philibert a dit…

Merci pour les souhaits!!
Comme ça tu adores mes pin-ups! haha! Elles sont inspirées de Vargas et Elvgren! Haha!
Tu es mon héro! Je suis toujours impressionné par l'excellent travail que tu fais... tu es une inspiration!
C'est plaisant que tu es pris le temps de faire ce petit step by step.. on apprends sur ta technique et ton processus de travail.
Je te souhaite que du bonheur pour la nouvelle année!
Prends soin de toi et de tes proches!
À bientôt

Achdé a dit…

Bodard: Bonne année itou je vous souhaite, maitre Iodah (j'aime bien vos commentaires en langage "guerre des étoiles" ! Une belle année 2010 pleine de création !
Dominic: Merci à toi cher ami québécois. Continue de nous gater cette nouvelle année avec ton extraordinaire travail de caricatures. Néanmoins, poursuis ton travail sur les pin up, ce n'est pas désagréable non plus !!!

Thierry a dit…

Bonne et heureuse année 2010, cher Achdé !

Achdé a dit…

Très belle année à vous aussi, pleine d'inspiration pour que vous puissiez nous régaler de vos création. Bien à vous Thierry.

Kyri Kyprianou a dit…

Th cloud lines are so nice! Really puffy. Happy 2010 Achdé!

Christophe a dit…

Si je puis me permettre, je vous conseille d'essayer le fiel de boeuf qui est mieux que le liquide vaisselle... En plus d'être un agent mouillant c'est un plastifiant, il aide l'accroche et forme un meilleure film une fois sec.

Juampa a dit…

Achdé this is simply amazing!!